Les mines de Chessy ont été exploitées dès l'époque romaine (cuivre). Abandonnées, elles ont été remises en activité à partir du 15éme siècle par Jacques Coeur. Plusieurs filons furent découverts : noir (riche en cuivre natif), jaune (pyrite et chalcopyrite) et bleu en 1811 (Azurite).

Cette Azurite fut appelée Chessylite.

Les filons de la "mine bleue" étant pratiquement épuisés, la mine cessa de fonctionner en 1875.

Il reste aujourd'hui quelques vestiges de cette exploitation .... bien cachés sur le terril de l'association.

Chance, persévérance et huile de coude permettent, à l'occasion d'un coup de piochon, d'illuminer notre regard d'un bleu profond.

 

 

 

 

Azurite de la collection Chermette du musée des Confluences, exposée à l'espace Tairraz de Chamonix. Photographie Jocelyne Boel.

Le Munich Show